Maladies transmises par les moustiques

3 min à lire
Partager
piqures moustiques maladies

Les moustiques peuvent transmettre divers agents pathogènes infectieux et parasites à l’origine de maladies telles que la dengue, le Zika, le Chikungunya, la fièvre du Nil occidental ou le paludisme. Les moustiques sont donc des vecteurs de maladies. Pour ce faire, un moustique doit d’abord piquer un être humain malade, s’infectant ainsi avec l’agent pathogène. Après un certain temps (généralement une dizaine de jours), le moustique devient lui-même infectieux.

Cependant, tous les moustiques ne peuvent pas transmettre tous les agents pathogènes. Par exemple, l’agent pathogène du paludisme ne peut être transmis que par l’espèce de moustique Anophèles, tandis que les moustiques tigres sont les vecteurs de la dengue. La spécialisation d’un moustique dans différents types d’hôtes influence les maladies qu’il peut transmettre. Par exemple, le moustique de la fièvre jaune, Aedes aegypti, est fortement spécialisé sur l’homme et son environnement. Il est donc un vecteur très efficace de plusieurs maladies qui affectent l’homme : la fièvre jaune, la dengue, le chikungunya et le Zika en font partie.

D’autres espèces moins spécialisées peuvent être dangereuses à d’autres égards. Parce qu’elles piquent des hôtes variés, elles peuvent par exemple être infectées par la fièvre du Nil occidental en piquant un oiseau ou un cheval, puis transmettre cet agent pathogène à l’homme par la suite. Ces espèces sont connues sous le nom de « vecteurs-ponts »..

Ne sous-estimez pas les maladies transmises par les moustiques si vous voyagez dans des régions tropicales. Protégez-vous contre les moustiques.

Pourquoi les moustiques piquent-ils et comment les éviter ?


Au stade adulte, leur régime alimentaire est différent. Les mâles se nourrissent uniquement de nectar de fleurs. Les femelles se nourrissent également de nectar, mais pour la croissance de leurs œufs, elles ont besoin des protéines du sang. C’est pourquoi les femelles piquent. C’est par leurs piqûres que, dans certains cas, ils peuvent transmettre des virus, la dengue, la fièvre jaune, la dirofilariose… et d’autres agents pathogènes qui nous infectent avec leur salive.

Comment éviter les moustiques ?


Pour un si petit organisme, les moustiques sont équipés d’un grand nombre de systèmes complexes pour localiser leur prochaine victime.

Pour échapper à la détection :

  • Respiration : les récepteurs de leurs antennes peuvent détecter le dioxyde de carbone libéré lorsque nous expirons.

  • Sueur : ils détectent la présence d’octénol, une substance chimique libérée par la sueur.

  • La température : Les capteurs de chaleur situés autour de la bouche du moustique peuvent détecter la chaleur de son corps et l’aider à localiser les meilleurs capillaires pour aspirer sa source de nourriture, le sang.
Offre spéciale: Pour l'achat d'un diffuseur, recevez 5€ remboursés
3 min à lire
Partager