Engrais, fertilisant et terreaux : quelle différence ?

5 min à lire
Partager
Engrais fertilisant terreaux

Il n’est pas toujours évident de comprendre la différence entre l’engrais, le fertilisant et les terreaux. A quoi servent-ils, à quel moment utiliser chaque produit ? Vous trouverez ici les bonnes explications et les usages de chaque produit dans votre jardin/potager.

L’engrais, le fertilisant (aussi appelé amendement organique) et le terreau sont les 3 produits distincts mais complémentaires. La différence étant la fonction principale de chaque produit :  

  • le fertilisant servira à nourrir le sol afin que la plante puisse assimiler correctement les engrais qui lui seront donnés en entretien
  • l’engrais est destiné directement à nourrir la plante 
  • le terreau quant à lui n’a pas la nutrition pour fonction principale : il servira de substitut à la terre pour les plantes en pots

Les engrais et leurs usages ?

Les engrais apportent aux plantes les éléments minéraux dont elles ont besoin. Suivant leur composition, ils peuvent apporter trois macro-éléments : azote (N), phosphore (P) et potassium (K), ainsi que des éléments secondaires et oligo-éléments. Les plantes prélèvent habituellement ces éléments dans le sol, qui peut finir par s’épuiser. Il faut donc apporter de l’engrais pour continuer à nourrir les plantes.

Les engrais sont très utiles pour nourrir les végétaux, mais ils n’améliorent pas la fertilité du sol. Ils finissent par disparaitre en étant absorbés par les plantes ou lessivés. Il faut en apporter régulièrement.

Les engrais existent sous forme solide (granulés, bâtonnets…) ou liquide.

On les utilise principalement pour :

  • Prévenir ou corriger des carences
  • Améliorer la floraison, la production de fruits ou de légumes…
  • Nourrir des plantes en pot ou jardinière, dont les ressources sont limitées.
  • Renforcer les plantes
  • Revitaliser une plante qui a subi un stress ou une maladie

Les engrais sont plus simples et efficaces que les fertilisants pour apporter directement à la plante les nutriments dont elle a besoin. Si elle a de forts besoins en azote ou si elle est carencée en cet élément, on choisira un engrais azoté, si elle a besoin de potassium, on trouvera également un engrais adapté.

Les engrais permettent donc de répondre à des besoins précis, et ils sont très efficaces pour corriger des carences.

Les engrais sont surtout utiles aux endroits du jardin où vous voulez voir pousser au maximum vos plantes, c.-à-d. dans le potager. Dans un jardin ornemental, l’engrais est surtout nécessaire pour les plantes qui fleurissent abondamment ou ont besoin de substances nutritives supplémentaires (comme les rosiers, le gazon intensif). Les arbres et arbustes ne nécessitent en règle générale que très peu d’engrais. Un apport annuel de fertilisant est suffisant.

Pour un usage optimal, les engrais sous leur forme liquide ou bâtonnet sont conseillés pour des plantes en pots, alors que les engrais sous forme granulés seront à utiliser en pleine terre.

Privilégiez également des engrais Utilisables en agriculture biologique qui prendront soin de vos plantes sur la durée.

Le fertilisant et son usage ?

Les fertilisants sont un mélange de matières organiques compostés. Ils ont une action globale et durable, en améliorant la structure physique, chimique et biologiquedu sol. Ils permettent par exemple d’alléger le sol, de relever le pH, d’améliorer le drainage ou d’augmenter la capacité de rétention en eau… Un amendement organique de qualité saura améliorer la structure de tous les types de sols, qu’ils soient argileux, acides, calcaires ou simplement appauvris.

Comme les fertilisants organiques (compost, fumier…) ont pour effet de nourrir le sol, de le rendre plus fertile et vivant, ils sont complémentaire avec les engrais : en effet, un sol bien nourrit permettra aux engrais d’être plus facilement et plus efficacement assimilable par la plante.

Aussi, contrairement aux engrais, les éléments nutritifs apportés par le fertilisant sont peu lessivés et restent disponibles plus longtemps pour les plantes.

Contrairement aux engrais également, les fertilisants ne sont utilisés qu’en pleine terre et en mélange à cette dernière.

On peut donc considérer que les engrais et les fertilisants sont complémentaires.

FERTILISANTENGRAIS
La nutrition du solLa nutrition de la plante
Longue : Une année et +Courte à moyenne : Apport à répéter plusieurs fois dans l’année
L’amendement organique va créer un réservoir de nourriture au sol. Grâce à lui le sol restera riche et les engrais seront plus facilement assimilable par la plante.L’engrais apportera rapidement et régulièrement de la nourriture à la plante pour booster croissance et abondance, grâce à un sol bien nourrit au préalable.

Les terreaux et leurs usages ?

Les terreaux sont moins riches en éléments nutritifs que les fertilisant. Bien que souvent employés en pleine terre, les terreaux sont conçus  pour les plantes en pot ou en bac. Pour la plantation au jardin, il existe des terres adaptées et certains terreaux de plantation idéaux pour la pleine terre.

Le terreau est un véritable support de culture : il est possible de cultiver un grand nombre de végétaux, même les semis et les jeunes plants. Il existe donc une multitude de terreaux selon leur application : le terreau de semis est conseillé pour éviter les maladies, la « terre de bruyère » est adapté aux sols acides, etc.

Les terreaux constituent un sol en eux-mêmes. Ils sont utilisés pour remplir les bacs et pots de fleurs en recréant un milieu suffisamment aéré pour que les plantes puissent se développer.

Pour vos plantations pleine terre, vous avez plutôt intérêt à utiliser un véritable amendement organique complété d’un engrais.

Les terreaux se composent de tourbe, d’argile, d’engrais, de sable, de fibres (de bois), de compost… Dans les terreaux écologiques, la quantité de tourbe est réduite au minimum.

Bien choisir son terreau. Comment lire l’étiquette ? Et comprendre les caractéristiques d »un terreau
Offre spéciale: Pour l'achat d'un piège, recevez 10€ remboursés
5 min à lire
Partager