Carences des plantes: comment les prévenir et les détecter

2 min à lire
Partager
Comment reconnaître une carence en nutriments ?

De la croissance et une belle verdure : c’est ainsi que vous voulez votre jardin. Mais parfois, une plante s’affaiblit. Non seulement l’emplacement influence la façon dont les fleurs, les arbustes et les arbres se développent, mais la nutrition des plantes joue également un rôle fondamental. Un manque de nutriments se manifeste dans l’aspect extérieur, par une décoloration des feuilles ou une mauvaise croissance. Si de la bonne nutrition fait défaut, les plantes peuvent survivre pendant un certain temps, mais elles ne se développeront pas.

Comment reconnaître une carence en nutriments ?

Souvent, la sous-alimentation est constatée sur les feuilles. La chlorose est connue comme le jaunissement généralisé au milieu du vert. Les feuilles peuvent devenir partiellement, mais aussi complètement jaunes. Si le tissu finit par devenir brun, il meurt lentement. Ces changements sont appelés nécroses.  Même les fruits peuvent montrer des signes : par exemple, si les radis manquent de nutriments, ils éclatent.

Comment se développe une carence en nutriments ?

La cause la plus évidente : le manque de fertilisation. Ceux qui ne nourrissent pas du tout leurs plantes courent le risque de manquer d’éléments nutritifs importants. Une fertilisation insuffisante peut également entraîner des symptômes de carence. Mais si vous mettez trop d’apport, vous pouvez aussi vous tromper, car certains nutriments s’influencent mutuellement. Trop de potassium, par exemple, peut ralentir l’assimilation du magnésium. Si les plantes reçoivent beaucoup d’azote, elles ont également besoin de beaucoup de potassium.

Comment éviter les carences en nutriments ?

Tout d’abord, il est important que la base soit correcte : si le sol sableux est très perméable, il ne pourra pas retenir longtemps les bons nutriments. Les sols fortement limoneux, en revanche, ne libèrent les précieux minéraux et oligo-éléments que de manière très hésitante. Dans les deux cas, il est utile d’améliorer le sol. En outre, une analyse du sol peut fournir des informations sur la valeur du pH et montrer combien de nutriments le sol contient.

La clé de la santé des plantes, c’est un apport équilibré et adapté à la plante. Chaque plante a ses propres besoins. Si les plantes poussent dans des pots et des bacs, les souhaits individuels peuvent être facilement satisfaits. Dans les massifs de plantes vivaces luxuriantes, parsemées de graminées et d’arbustes, l’apport différent est un peu plus difficile. Ici, un engrais universel est la solution. 

Offre spéciale: Pour l'achat d'un piège, recevez 10€ remboursés
2 min à lire
Partager